Avec la transparence comme clé de succès

Le magazine économique " Initiativbanking ", publié par la DZ Bank située à Francfort-sur-le-Main, paraît une fois par trimestre. Ce magazine présente entre autres des entreprises qui, à première vue, sont plutôt de grandes inconnues, mais qui pourtant font partie des leaders absolus dans leur segment de marché. Pour l'édition du 1er trimestre de l'année 2017, un de ces " champions cachés " a été interviewé : la société POLIFILM Holding ayant son siège à Cologne.

Depuis sa fondation en 1972, POLIFILM s'est rapidement développée jusqu'à devenir désormais un Global Player actif à l'échelle internationale. Cependant, jusqu'à présent, POLIFILM a su conserver l'esprit terre à terre d'une petite et moyenne entreprise familiale.

Avec un chiffre d'affaires de plus de 550 millions d'euros en 2016 (environ 60 % issu de l'étranger), le groupe POLIFILM est toujours en pleine croissance même après 40 ans d'activité. L'augmentation de la demande en films à l'échelle internationale et, de manière générale, la prolifération des activités exigeant l'utilisation de films de protection ou extrudés sont à l'origine de cette forte croissance.

"Think global, act local [Pensez à l'échelle mondiale, agissez à l'échelle locale] est notre devise. Nous devons être présents sur tous les marchés sur lesquels nos clients sont présents.", déclare Bastian Runkel, gérant de POLIFILM. La forte demande en films entraîne une forte concurrence sur le marché. Depuis déjà quelques temps, POLIFILM tend plutôt à "s'éloigner du produit pour mieux se rapprocher des processus". Or, de manière générale, les discounters ne disposent pas du savoir-faire nécessaire à cette fin. Avec plus de 80 machines spéciales par ex. sur le site de Weißandt-Gölzau, une sécurité de livraison maximale est offerte.

Toute personne qui produit beaucoup a également une part de responsabilité dans la protection de l'environnement. Depuis plusieurs années déjà, POLIFILM recycle la totalité des déchets plastiques générés par sa propre production. Chaque année, plus de 30 000 tonnes de matériaux recyclés sont rachetés et transformés. "Un monde sans film plastique est une utopie. Ici, la seule et unique solution est de produire moins de films, mais de meilleure qualité, et d'augmenter la part recyclée." Depuis 2016, POLIFILM soutient le projet environnemental "The Ocean Cleanup " [Le nettoyage de l'océan], dont l'objectif à long terme est de libérer les océans et les mers des matières plastiques.